Recherche       




THE KILLING OF A SACRED DEER (2017) Mise à mort du cerf sacré - Cinemaniacs.be
THE KILLING OF A SACRED DEER
Mise à mort du cerf sacré




Un brillant chirurgien prend sous son aile un jeune adolescent. Dans un premier temps, ce dernier s’immisce au sein de cette famille et en perturbe progressivement le quotidien. Il devient de plus en plus inquiétant, menaçant. Une seule issue possible : un impensable sacrifice.


11205

Après nous avoir réjouis et inquiétés avec l’étrange THE LOBSTER, le cinéaste Yorgos Lanthinos revient avec ce film au titre énigmatique, Prix du scénario au dernier Festival de Cannes, non moins étrange. Le film y fut, paraît-il, diversement apprécié, ayant sa part de coups de sifflets et d’applaudissements !

C’est que, sans doute, la frontière entre l’angoisse et le grand guignol est mince et parfois poreuse, et le spectateur pourra la franchir ou non. (cela dépend peut-être de son état d’esprit du moment).

Pour notre part, le glissement hors de toute réalité vers un dénouement qui tient autant au fantastique qu’au symbolique nous a paru remarquablement maîtrisé, le malaise s’accroît en même temps que l’étrangeté. Les apparences sociales jouent pourtant en faveur du couple symbolisant la réussite et le bonheur dans ses apparences les plus lisses. Anna est une ophtalmologue renommée ; Steven, lui, est un cardiologue aussi respectable que respecté. Leurs 2 enfants sont beaux, intelligents, brillants etc.etc.

Mais l’apparition du jeune Martin, d’abord plus ou moins discrète, puis de plus en plus intrusive, va bouleverser ces vies qui semblent si sereines. La réussite du film doit beaucoup à Nicole Kidman, si à l’aise dans son rôle de bourgeoise en apparence tranquille mais plutôt dure et peu empathique, et à Colin Farrell, qui réussit une de ses prestations les plus convaincantes, ce cardio. pas tout à fait réglo, et qui sera obligé de se découvrir quelques faces cachées et inquiétantes. Remarquable aussi le jeune Barry Keoghan, dans ce rôle d’ange exterminateur.

Oui, on pense parfois à Théorème de Pasolini. Les cadrages sont superbes, faisant, par exemple, des couloirs d’hôpital, des lieux qui prennent une autre dimension que celle de la souffrance au quotidien. Etrange aussi cette alternance de brefs passages de musique on ne peut plus classique avec des sonorités stridentes habituellement marqueurs d’un film de genre (l’horreur, évidemment).

Le cerf sacré sera sacrifié mais, malgré une scène finale plutôt étrange, on se doute bien que c’en est fini de la sérénité originelle. Plus de faux semblants mais une vérité des âmes qui sera difficile à supporter. Voilà bien un film qui détonne dans la production pléthorique du cinéma d’aujourd’hui, et c’est plutôt réjouissant.

Jean-Pierre Sculier

11206


Donnez votre avis sur le film


11207
11208
11209
11210







2017
Drame fantastique
1h57


Vos étoiles


Realisateur

Yorgos
Lanthimos




Acteur

Colin
Farrell



Nicole
Kidman



Barry
Keoghan



Date de Sortie

Belgique
01/11/2017
France
01/11/2017

Distributeur

Imagine Film Distribution